Des tortues marines aperçues entre Belle-Île et le golfe du Morbihan

Une jeune tortue de Kemp

Les tortues marines sont plus présentes dans la mer des Caraïbes et dans l’océan Indien que le long des côtes bretonnes. Normal elles préfèrent plutôt les eaux chaudes.

Mais il arrive parfois au cours de leur migration vers le nord que certains individus soient aperçus le long du littoral du Morbihan.

Lors d’une partie de pêche, des plaisanciers on vu nager une tortue Luth entre l’île de Groix et le continent. Une autre a été aperçu batifolant dans le bassin de port Haliguen à Quiberon.

Plusieurs échouements de tortue marine ont déjà eu lieu sur les plages du département. Notamment à Sarzeau sur la presqu’île de Rhuys, et sur la plage de Plouharnel entre la presqu’île de Quiberon et la ria d’Etel. Des échauffements souvent provoquée par le mauvais temps et touchons des individus fragilisés.

Et avec le réchauffement de l’eau de mer provoquée par le réchauffement climatique il est probable que nous verrons de plus en plus de tortues nager le long des côtes bretonnes et plus particulièrement dans le Morbihan.

Que faire si vous voyez une tortue échouée sur la plage ?

Si lors d’une promenade sur la plage vous voyez une tortue échouée sur le sable approchez-vous doucement pour ne pas l’effrayer et regarder si elle est entravé dans des restes de filets de pêche ou des débris de plastique. Si c’est le cas essayer avec précaution d’enlever les débris de filets l’entravant, et laisser la seule rejoindre la mer.

Mais il se peut aussi que la tortue soit atteinte d’hypothermie et soit extrêmement fatiguée. Les eaux bretonnes sont bien trop froides pour la plupart d’entre-elles. Habituellement elles nagent dans les eaux chaudes de l’océan atlantique le long des côtes caraïbes et de Floride.

Si la tortue est trop affaiblie pour rejoindre son élément prenez contact avec le Centre d’études et de soins pour les tortues marines installé dans les locaux de l’Aquarium de la Rochelle. Là elle sera prise en charge et soignée avant d’être remise à l’eau dans le Golfe de Gascogne.

Quelles tortues marines pouvez vous rencontrer dans le Morbihan ?

Les tortues marines qui s’aventurent le plus sur les côtes morbihannaises sont les tortues Caouannes. On estime que plusieurs centaines d’entre-elles s’approchent des côtes bretonnes chaque année. Et depuis 30 ans, plus de 200 d’entre-elles se sont échouées sur les plages avant d’être récupérées et soignées.

Beaucoup plus rarement, il est possible d’observer des tortues de Kemp. Comme sur la plage de Sarzeau sur la presqu’île de Rhuys où l’une d’entre-elle s’est échouée en janvier 2020. La tortue de Kemp est la plus petite de toute les espèces de tortues marines et dépasse rarement les 6O centimètres de long.

La tortue Luth, ce reptile pouvant dépasser la tonne et mesurer près de 2 mètres de long est elle aussi présente au large des côtes bretonnes. Aucun échouement n’a été jusqu’à présent constaté. Et les individus identifiés sont souvent aperçus par des marins lors de navigation entre les îles du Ponant, notamment entre Belle-Île en Mer et Groix.